Skip to content

YOGA ÉQUESTRE : La sagesse n’est pas ce que tu crois

By | Published | Aucun commentaire

sagesse yoga equestre

Parmi les grands principes des différentes voies que l’on emprunte et grâce auxquelles nous apprenons de nous même, et surtout, devrais-je dire, SUR nous même, il en existe un, universel :

LA SAGESSE

C’est ce qui prémunie de l’illusion d’être dans le juste alors que tu ne l’es pas du tout ! Notre vision du monde est parfois totalement déformée, en mieux en pire, peu importe à vrai dire. Dans la vie, en yoga et avec les chevaux voilà pour moi DEUX grandes directions, qui m’aident énormément :

DE L’EXTÉRIEUR VERS L’INTERIEUR

Lorsque ta perception et tes 5 sens vont de l’extérieur vers l’intérieur, il se produit un phénomène de stabilité très puissant, où l’on peut rester tranquille, absorber par l’instant présent. Autant dire que c’est bien pratique avec les chevaux : qu’on soit en simple présence avec eux alors qu’ils ne sont eux-mêmes pas tranquilles, qu’on monte à cheval ou qu’on soit debout sur la croupe d’un cheval au galop. Il se produit exactement l’inverse lorsque l’on se fait emporter par ses émotions comme la colère et la peur : “on sort de soi” et là plus pratique du tout ! La sagesse réside en ce que les sens soient maîtrisé, et là il s’agit d’une forme d’éducation supérieure à laquelle pourtant tout un chacun peut et “doit” prétendre. Si je ne perds pas de vue cette distinction entre l’intérieur et l’extérieur, et ce mouvement de l’extérieur vers l’intérieur, la réalité est bien plus perceptible.

ALLER À LA RENCONTRE DE SES DÉFIS PERSONNELS

Cela commence par ne pas les ignorer. Des défis personnels avec les chevaux, on en a tous, et on en a tellement, qu’on est même pas obligé de commencer par ce qu’il y a de plus compliqué ! C’est dès l’instant où l’on se met en route que les choses se simplifient, que le chemin et la voie à emprunter se clarifient. Tout ce qui vous semble désagréable, un peu amer à avaler, qui ne va pas être valorisant pour vous, qui ne va pas vous apporter directement satisfaction, LÀ !

On y est : sur ce qu’il faut faire, ce à quoi on ne peut échapper. S’il n’existe pas de satisfaction , il y existe une réelle libération car ce qui devait être fait a été fait. Ce peut être des défis tout petits et des plus gros : souvent les petits défis relevés dévoilent d’un plus gros chantier 😉 et les choses avancent. Des exemples ? Si ton cheval a peur de tout, qu’est-ce que tu fait pour l’aider à traverser ça ? Si tu as peur de quelque chose avec ton cheval, qu’est-ce que tu fait pour t’aider à traverser ça ?

Là, ce sont de gros chantiers 🙂 Les petits défis avec ton cheval commence au pré sans intention particulière, là tu peux aller voir Claire et les chevaux d’Arcand elle va t’aider.

Les petits défis avec toi même commence par la compréhension que tu as de toi, L’ÉTUDE DE SOI, ça s’appelle SVADHYAYA en yoga. Avec mes quatre chevaux et Équitation Positive, j’aide les personnes qui ne veulent plus être seules et qui veulent évoluer avec les chevaux.

>> En savoir plus sur le Yoga Equestre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.